Vélib’ : 5 facteurs clés de succès (1/5)

Au-delà des apparences, Velib’ est un service complexe, conçu à partir d’une approche systémique qui tient compte des dimensions humaines, économiques, techniques et environnementales.

C’est parce qu’il s’agit d’un service hors du commun, fruit d’un partenariat public-privé et inspiré du comportement humain, que idealab s’est intéressé à identifier et comprendre les raisons de son succès.

En allant à la rencontre des utilisateurs parisiens nous avons pu déterminer  les 5 facteurs clés de la réussite de ce service.

Mais, avant de commencer, voici une petite introduction du système Velib’ :

De quoi s’agit-il?

Vélib’ est un service de location de vélos en libre service. son principe de fonctionnement est simple : Des vélos sont mis à disposition des usagers dans des stations localisées un peu partout dans la capitale.

Pour bénéficier du service, les utilisateurs doivent souscrire un abonnement annuel ou acheter un ticket de courte durée. Cette démarche peut être effectuée sur internet ou dans l’une des bornes interactives installées à chaque station.

Une fois que les utilisateurs sont en possession d’une carte ou d’un ticket, ils sont libres de prendre et de déposer un vélo dans la station de leur choix.

Vélib’ s’inscrit dans une stratégie de mobilité plus large de la ville de Paris

Crée en 2007, Velib’ est l’un des premiers services imaginés par la Mairie de Paris pour redéfinir la mobilité des parisiens. La gestion a été concédée au groupe JCDecaux qui en échange d’une redevance bénéficie des revenus générés par la location des vélos.

Vélib’ effectue environ 110 000 locations par jour. Parmi les usagers, 76% sont des abonnées à l’année (224 000 environ à la mi-2012).

Les 5 facteurs clés de succès du service Vélib’ selon les usagers…

Pour idealab, une innovation est réussie, lorsque elle améliore la vie des utilisateurs et génère de la valeur économique et sociale. Dans le cadre de cette étude, nous nous sommes concentrés principalement sur l’impact dans la vie des usagers et la valeur sociale du dispositif.

Voici les 5 facteurs clés de succès identifiés :

1. Infrastructure et dispositifs qui améliorent la sécurité et le confort des usagers : voies cyclables, le tourne à droite, les « sas vélos »,…

2.  Un service qui s’inscrit dans des tendances fortes de société : développement durable, activité physique et santé, partage vs propriété

3.  Une expérience utilisateur inédite : découvrir la vie autrement, appartenir à une communauté, événements, blog, communication,…

4.  Un service de qualité : fiabilité, simplicité et disponibilité 

5.  Un prix compétitif par rapport aux autres moyens de transport : métro, bus, taxi, voiture…

Pour alléger la lecture de cet article nous vous proposons de découvrir chaque semaine l’analyse détaillée d’un des 5 facteurs clés de succès. Cette semaine nous allons parler d’infrastructure.

1. Infrastructure et dispositifs qui améliorent la sécurité et le confort des usagers :

Le projet Vélib’ s’inscrit dans le cadre des actions municipales en vue du développement des mobilités douces et de l’intermodalité. Ce service répond aux valeurs d’écologie, de santé ou de bien-être par une pratique physique régulière.

En faisant partie d’une stratégie de mobilité plus large, le système Velib’ a bénéficié d’importants investissements de la Ville de Paris, principalement pour rendre les infrastructures de la ville plus accueillantes et adaptées à la pratique du vélo. Les améliorations successives ont eu un impact très positif dans la perception des usagers, notamment en termes de sécurité et de confort. Quelques exemples :

  • Davantage de voies cyclables : De 2001 à 2012, 652 Km d’aménagements cyclables ont été réalisés. L’objectif visé est atteindre 700 Km d’ici 2014.

Pour Claire, utilisateur de Vélib’ rencontrée à proximité de la Place de la Concorde, le développement des pistes cyclables a été un déclencheur pour souscrire un abonnement à l’année. « Avant, je me sentais tout le temps en danger. J’étais la plupart du temps au milieu des voitures et des camions. Aujourd’hui, même si je partage la voie avec des bus et des taxis, je me sens plus en sécurité. J’attends avec impatiente des voies dédiées exclusivement aux cyclistes. »

  • Le tourne à droite : Les panneaux Tourne à droite autorisent les cyclistes à tourner à droite à un carrefour sans marquer l’arrêt au feu rouge.

  • Les « sas vélos » : Espaces permettant d’attendre le feu vert devant les voitures. Ils sont progressivement généralisés en fonction des aménagements de voirie, en cas de présence de piste ou de bande cyclable.
  • Les double sens cyclables :  La réduction de la vitesse de 50 à 30 km/h dans de nombreuses voies a permis la création de contre sens (ou double sens) cyclables. A Paris, près de 251 Km de doubles sens cyclables ont été aménagés.

Après une phase de démarrage un peu chaotique, l’infrastructure de la ville s’est peu à peu modifiée pour intégrer le Vélib’ et garantir aux usagers une expérience plus confortable et moins risquée.  Les usagers sont conscients de cette évolution et déclarent apprécier de plus en plus la pratique du vélo en ville.

La semaine prochaine, nous allons traiter le deuxième facteur clé de succès de Vélib’: Un service qui s’inscrit dans des tendances fortes de société : développement durable, activité physique et santé, partage vs propriété 

Advertisements
Cet article, publié dans études de cas, stratégie, structure et organisation, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s